Publié le 29 Avril 2020

on garde la bonne humeur!!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 27 Avril 2020

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 25 Avril 2020

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 23 Avril 2020

L'estropié - Martin et Clément Calles

présentent une reprise de "L'estropié" de Rémi Geffroy ! Bonne écoute

Voir les commentaires

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 21 Avril 2020

ALLEZ.... ON TIENT LE COUP!!!!!  

Voir les commentaires

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 19 Avril 2020

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 17 Avril 2020

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 15 Avril 2020

source : Françoise ETAY

C'était en 1988. Un clin d'œil, par delà l'éternité, à ces deux Périgourdins drôles et attachants

Le 1er décembre 1991, à l'issue du repas du Club du 3e âge de La Tour Blanche, à Cercles (Dordogne), Mme Denise Laborie, présidente du club, avait rassemblé pour nous un certain nombre de danseurs qui avaient pratiqué « le quadrille » dans leur jeunesse. On voit ici qu'il ne s'agissait plus du quadrille en plusieurs parties tel que les générations précédentes l'avaient connu, mais d'une variation-jeu à partir d'une seule figure. Les hommes nous ont dit qu'autrefois, ils essayaient de faire « décoller » les filles, qui résistaient, mais devant la caméra, ils ne se sont pas risqués à tenter l'exploit. Pour que deux couples se rassemblent, les hommes se faisaient un petit signe. On se lâchait quand on voulait. À la guitare puis au banjo Yvon Laborie, à la vielle Marcel Piaud qui a joué pour nous les différentes mélodies qu'il avait utilisées pour cette danse particulière. Film : Françoise Etay avec Paul Gerbaud

Voir les commentaires

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 11 Avril 2020

Prenez soin de vous et à bientôt sur les planchers!!!

Une pensée particulière pour tous ceux qui se sont mobilisés pour préparer cette fête! On se rattappera!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pascale

Repost0

Publié le 8 Avril 2020

Keltas - Musique Irlandaise
« Tout droit sorti d’un tronc d'arbre dont les racines sont ancrées dans la musique traditionnelle, le groupe Keltas a su faire bourgeonner une nouvelle musique celtique brassée en Limousin. Chants, violon, guitares, bodhran, contrebasse, mandoline et flûtes donnent le ton pour un son aux couleurs acoustiques, festives, dansantes et modernes, qui a pour ambition de vous faire bouger les pieds et les mains. Des slows airs harmonieux jusqu'aux réels impétueux, les changements de rythme sont coutume dans ce quintet multi-instrumentiste. Au fil du spectacle, le public pourra aussi apprendre des danses traditionnelles expliquées de façon simple, et découvrir ainsi les multiples rythmes que le groupe Keltas aime faire partager. Pourquoi moderne? Bien que le répertoire soit issu de la musique traditionnelle, les airs les plus fréquemment joués sont des compositions récentes « dans L’Eire du temps », soit du groupe Keltas, soit de compositeurs contemporains irlandais ou bretons ! Surprendre est leur motivation et ils revendiquent depuis plus de 10 ans maintenant le plaisir de voyager en musique et la découverte de nouveaux horizons. Le groupe aime ainsi à se décrire comme proposant une musique populaire, qui peut plaire à tout âge. Leurs quatre CDs : « En attendant la suite », « Irish Idée »,« Tête en L'Eire », « Brewed in Limouzi » et plus récemment « End of Winter » ont suscité un grand intérêt auprès du public. Venez nombreux rejoindre nos cinq musiciens : Gabriel, Pierre-Jean, Antoine, Aurélien et Clément qui n’attendent que vous pour partager leur passion de la musique celtique. Pour en savoir plus et connaitre nos prochaines dates «www.keltas.net»
Le groupe Keltas, c’est à l’origine un duo plein de bonne humeur formé il y a 10 ans par PJ à la guitare et Nico au violon auxquels se sont greffés de nombreux musiciens amateurs de musique irlandaise. Après une brève fusion avec le duo l’Eclopeur au sein des Fausses celtiques, le groupe Keltas est véritablement né avec l’arrivée de Sam à la basse, Anna au chant et Nico aux percus, auquel succéda par la suite Thierry à la batterie, Aurélien au Bodhran et enfin Sarah au violon. Enchaînant répètes (festives et néanmoins efficaces), concerts (les Veyracomusies, les Harmonicales de Condat, John Lennon, le Grand Zanzibar, l’Obrien, les Matins Céladons…) et collaborations fructueuses (avec l’harmoniciste Michel Herblin et le violoniste Frédéric Carlier) à un rythme effréné, le groupe a rapidement connu un bel essor matérialisé par la production de quatre CD, "En attendant la suite" (2004), "Irish Idée" (2007), "Tête en l'Eire" (2010) et enfin "Brewed in Limouzi" (2013). Les départs contraints (pour raisons professionnelles, enfin, c’est ce qu’ils disent…) de Nico-violon, d’Anna et de Sarah, Judith, Georgia, Thérèse ont cependant failli mettre un terme à cette belle expérience.
…Jusqu’à ce qu’ils aient la bonne idée d’inviter Antoine (guitare et percussions), Gabriel (violon et chant) et Clément (basse) à reprendre le flambeau pour un nouveau Keltas original et plus vivant que jamais. En 2016 le groupe évolue avec un répertoire se composant de plus en plus vers un son moderne et acoustique se passionnant pour le répertoire Irlandais très réssent.
Au fait, que veut dire Keltas ?
Le nom du groupe vient de "Keltoïs", qui désigne les premiers Celtes à être venus en France par les Vosges en -300 av. J.C, auquel nous avons ajouté le suffixe « as », symbole de nos origines latines.

Voir les commentaires

Rédigé par Pascale

Repost0