d'ingre

Publié le 18 Juillet 2007

Rebec



Le violon n'a pas été créé ex nihilo un beau matin de décembre 1523. Il est le fruit d'une longue recherche empirique, remontant aux premiers instruments à cordes, tel le rebab introduit en Espagne par les Maures au VIIIe siècle. On ne peut qu'admirer la science empirique des artisans du Moyen Âge et plus tard de la Renaissance qui, par amour de l'Art et du travail bien fait, ont atteint un équilibre parfait entre des formes et des sonorités. À partir du rebab primitif, on développa progressivement différents instruments de la famille du rebec, qui présentait entre trois et six cordes : le rebec, la gigue, plus petite, le rubebe, plus grand ou encore le monocorde. De cette époque, il ne subsiste aucun instrument : seuls les textes anciens, comme celui de Guillaume de Moravie, et l'iconographie médiévale, sculptée ou peinte, nous renseignent. La vièle à archet des trouvères et des troubadours donna bientôt naissance à la viole, instrument de cinq à sept cordes.



http://jeanblanchardb.free.fr/Cornemuses/Laurence.Dupre.html

http://didacool.free.fr/violon/methode.htm

Rédigé par bruno

Publié dans #violon

Repost 0
Commenter cet article