histoires de plantes

Publié le 7 Janvier 2008

 

La tortue, après avoir mangé une vipère, avale aussitôt de l'Eupatoire (Eupatorium cannabinum), antidote végétal

Le nom d'Achillée vient de la recommandation d'Aphrodite d'apposer cette plante sur le talon d'Achille blessé par la flèche empoisonnée de Paris (Guerre de Troie)

Les Romains plaçaient de l'Aneth dans les derniers repas des gladiateurs pour son pouvoir stimulant

Au Moyen-Age, les mendiants appliquaient sur leur peau des "renoncules scélérates" pour se faire des ulcères qu'ils soignaient ensuite avec des feuilles de Molène Bouillon Blanc (source : Linné)

L'hysope est l'herbe sainte de la Bible. Elle était utilisée dans l'eau bénite.

Pendant la deuxième Guerre Mondiale, l'essence de lavande était réquisitionnée et envoyée sur le front de Russie comme antiseptique et insecticide.

En 1927, le Docteur Bohn déclarait : "La mélisse améliore les quintes de mauvaise humeur des jeunes filles et des femmes débiles". Mysoginie mais aussi allusion aux "vapeurs des dames" traitées avec de l'eau de Mélisse sur un sucre.

Rédigé par bruno

Publié dans #bons plans -bonnes plantes

Repost 0
Commenter cet article