recettes de grand-mère

Publié le 7 Janvier 2008

Quelques recettes :

Contre les pellicules : Infusion de feuilles d'ortie, de persil ou de racines de mauve - deux fois par semaine.

Contre les maux de dents : En attendant d'aller chez le dentiste...mâcher un clou de girofle (anesthésiant naturel et sans danger..mais il faut le vouloir !), sinon prendre une infusion de sauge très concentrée (laisser dans la bouche le plus longtemps possible). Pour les petits : sucer de la racine de guimauve

Arrêter une bronchite : tisane avec coquelicot (20g) marjolaine (50g) hysope (50g) Glechoma ou lierre terrestre (50g) serpolet (60g) véronique (60g) prêle (40g) et réglisse (40g) . On peut aussi utiliser un peu d'eucalyptus, de tussilage et de bougeon de pin

Pour la toux, les tisanes comprenant du serpolet, thym, coquelicot, hysope, mélisse, oranger,bourgeon de pin, guimauve, mauve, marrube blanc sont recommandables

Contre le hoquet, la tisane de d'aneth (1g de graines pour une tasse à café d'eau)

Pour la digestion : une tisane au miel avec dans un litre d'eau chaude une cuillerée de thym ou de cumin (15g) et du miel. En tisane, la menthe est aussi digestive. Associée au tilleul elle facilite le sommeil.

Contre les verrues ou les cors aux pieds : appliquer le suc jaune de la chélidoine. Renouvelez...

Et bien d'autres.....

Mais des tisanes...ce n'est pas toujours notre 'tasse de thé', alors il y a aussi les élixirs et les cocktails de santé :

L'élixir d'orange (digestif) : Placer dans un bocal une grosse orange coupée en deux recouverte de 500 à 700g de sucre en poudre. Après 24 heures, verser un litre d'eau de vie et laisser macérer 40 jours. Retirer l'orange sans la presser.


La liqueur d'angélique
(digestif): 700g d'angélique fraîche (coupée le matin) pour un litre d'alcool à 60°, 1kg de sucre et 1 litre d'eau. Couper l'angélique en lanières ou en tronçons, ajouter des zestes d'orange et quelques feuilles de menthe. Verser l'alcool et laisser macérer 3 semaines. Filtrer, puis ajouter du sirop de sucre (froid) en faisant fondre du sucre dans l'eau à feu doux pendant 5 mn. Mettre en bouteilles et conserver au frais au moins deux mois avant de consommer 

Le vin de mai (contre les maux biliaires et rénaux): Couper 60g de sommités fraîches d'aspérule (Asperula odorata) en fleur en sous-bois en mai. Faire macérer 1/2 heure dans 1 litre de vin blanc bouillant. Ajouter au moins 100g de sucre. Filtrer et corser avec une cuillerée à soupe d'eau de vie. Boire très frais en apéritif. Ce vin devient mousseux s'il est conservé assez longtemps en cave.

Le vermouth à la camomille : 1 litre de vin blanc sec, 32 têtes de camomille, 10g d'écorces d'oranges amères, 1 zeste de citron, 30 morceaux de sucre, 1 verre de rhum blanc et 2 cuillerées à café de thé. Faire macérer pendant 8 jours puis filtrer
.

Pour les autres, nous vous laissons à vos habitudes... de la liqueur de framboise, cassis, mûre, à celle de "vieux garçon" , en passant par toutes les recettes de liqueurs de plantes (plantes de maquis, pastis maison, chartreuse maison, hydromel, cidre etc...)... Nous pouvons toutefois encore vous recommander :

La liqueur d'arbouse (digestion): Réputée en Corse - 1kg d'arbouses (hiver) - Bien essuyer puis écraser et faire macérer deux mois dans 1 litre d'eau de vie à 70°. Puis filtrer et sucrer (500g) en délayant le sucre dans l'eau froide. Mélanger le tout. Ajouter un peu de vin rouge si la préparation est trop alcoolisée. Mettre en bouteilles.

Rédigé par bruno

Publié dans #bons plans -bonnes plantes

Repost 0
Commenter cet article