Frelon asiatique

Publié le 28 Février 2008


Il faut éviter à tout prix que le Frelon asiatique se répande en France et pour cela signaler au plus vite (aux services de la Protection des végétaux notamment) la présence éventuelle de nids en Aquitaine (ou ailleurs) afin que des mesures d'éradication soient prises rapidement
Un plan de piégeage «expérimental» va ainsi être testé, pour la première fois à l'échelle d'un département, en Dordogne, à partir de la mi-février. La formation d'une cinquantaine de «piégeurs référents» – souvent des agents de communautés de communes .
près de de 1 500 nids de frelon ont été recensés en 2007!!!!!, 
prendre contact avec votre mairie

-mars est la période idéale pour piéger les fondatrices. Elles sortent en effet de leur «hivernage» et sont en quête de sucre avant de trouver le lieu, près d'un point d'eau, où installer un nid et donner naissance à une nouvelle colonie.

Chaque nid, qui grandira sans cesse au cours de l'été, pourra abriter jusqu'à 2000 frelons, d'où l'intérêt de piéger les fondatrices très tôt.

Le piège artisanal conçu par le chercheur à partir d'une bouteille plastique de 2 litres se veut «sélectif»: le filtre d'entrée ne laisse passer que les insectes de taille égale ou inférieure au frelon, d'autres trous à la base permettant de «libérer» les insectes plus petits.

En Dordogne, un bilan sera fait «très rapidement» pour «voir ce que cela donne en termes d'efficacité de piégeage, mais aussi en termes de respect de l'environnement et de la biodiversité», souligne la préfecture

Ce frelon aurait été importé accidentellement et sévit principalement dans la Gironde, le Lot et Garonne, la Dordogne et il est la peste noire des apiculteurs car il s’attaque aux ruches des abeilles pour les détruire. Un scénario catastrophe est prédit d’après ceux-ci ; si une solution n’est pas trouvée pour éradiquer cette espèce maléfique, il est probable que d’ici 2 ans les abeilles auront disparu dans la région.!!!

Rédigé par bruno

Repost 0
Commenter cet article

Sév 29/02/2008 14:33

Bouh !