et là! y a pas de la bourrée?

Publié le 18 Novembre 2013

 

Rédigé par bruno

Publié dans #danses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

delamonica 19/08/2014 11:51

Oui Bruno. as tu lu mon commentaire sous la vidéo de JanDAU?
Tu sais, ma culture n'est pas occitane, ni rurale à l'origine, mais citadine et nordique. Cela me permet d'avoir un certain regard, ou une écoute différente sur les propos tenus par des
"spécialistes" que je ressens un peu comme étant des "orthodoxes nostalgiques".
Ils font offices de gourous en la matière pour beaucoup, et même si leur analyse est intéressante, je suis toujours un peu irrité par cette approche archéologique et nostalgique. Finalement, ces 2
vieux dont parle jan DAU ont comme rituel sacré la bourrée comme inscrite dans leurs gènes. Mais alors, pourquoi se font ils la gueule ad vitam? c'est complètement la démonstration que ce ciment
ethnique que représenterait la bourrée est un leurre.

D'autre part, ta vidéo où l'on voit ces jeunes danser une "pseudo bourrée", me fait dire qu'ils ont tout à fait l'air heureux et solidaires, bien plus que ces deux vieux paysans. la connerie est
universelle, elle le sera encore longtemps, et ces deux vieux là dont parle JDAU, ont beau représenter le terroir idéal, le nirvana de la ruralité, l'utopie paysanne, je pense secrètement que tout
ceci pourrait bien ressembler à une idéologie trompeuse. je crains fort que cette utopie rurale dont parle de nombreux maîtres occitanistes ne se soit transformée en mythe, rejetant ainsi dans une
forme d'intégrisme, toute autre forme dérivée, évolutive, improvisée, de la bourrée.
Didier

delamonica 18/08/2014 21:43

Est-ce vraiment une bourrée aux yeux d'un Jan DAU? J en doute.

bruno 18/08/2014 22:20



ce que pense Melhau est une chose et ce que je pense en est une autre !